Journal en ligne des personnels syndiqués CNT du CG59 à l’attention des personnels du Conseil général du Nord et d’ailleurs

Accueil > La vie du bocal > Anasthasie et le nouvel internet Républicain

Anasthasie et le nouvel internet Républicain

mardi 9 juin 2015

Si vous lisez cette brève depuis un ordinateur du Conseil général du Nord, félicitations ! C’est que votre personne (ou votre fonction, faut pas rêver) justifie d’avoir vraiment accès à l’internet depuis votre poste de travail. Le tout venant, depuis ce mardi 9 juin du moins, n’y a tout simplement pas accès. En république populaire de Chine (bah ouais, eux aussi sont « Républicains »), en République islamique d’Iran (bah ouais, eux aussi sont « Républicains »), on appellerait cela de la censure. Au CG59, c’est simplement une mesure technique.

Au lendemain d’une rencontre avec « M. le Président », ça la fout mal. D’autant plus mal que l’unique apport, pour le personnel, de la Charte informatique mise en oeuvre l’an dernier consistait justement à accorder l’accès à l’internet à tous les agents. Étant bien entendu que l’accès à quelques sites dûment autorisés par l’autorité administrative (on notera au passage qu’ici cette expression, voire cette entité, désigne à la fois le juge et la partie) à l’exception de tous les autres ne constitue pas un accès à l’internet.

Interrogé à propos de cette curiosité Républicaine au sens chinois et iranien, le service informatique semble avoir été briffé pour annoncer que la mesure est temporaire et se justifie par une attaque virale au niveau de la messagerie. Ils parviennent à le dire sans pouffer. De vrais professionnels, au sens commercial, évidemment... Car s’agissant de l’informatique, il faut être chef cliqueur diplômé Microsoft pour inventer de pareilles salades ! (y croire, on n’ose pas envisager pareil degré d’incompétence professionnelle. Si ?)

En attendant, les sites externes des autres organisations syndicales sont accessibles (inclus dans la liste blanche), mais PAS celui de la CNT. PAS le présent blog. C’est assez fâcheux. Mais moins que la violation unilatérale de la charte informatique, élaborée il est vrai pour servir tour à tour de parapluie et de tonfa à l’administration. Mais pas pour justifier la censure.

1 Message

  • Anasthasie et le nouvel internet Républicain Le 10 juillet 2015 à 17:21, par Cassandre

    Fin du blocage internet constaté ce vendredi 10 juillet. Soit un mois d’état d’urgence. Faut être juste : ce blog « sauvage » était rendu accessible depuis une quinzaine de jours (ajouté en liste blanche --- ou « labellisé », comme on dit en langage vernaculaire). Sans qu’on puisse conjecturer si c’est la gentille protestation d’une organisation syndicale contre la censure républicaine de son petit blog, ou bien la publicité de la chose sur ce même blog qui fut cause de cette « labellisation » technico-administrative (et républicaine). Merci quand même ! (et désolé pour le dérangement).

    Rappel : quand le prétendu accès à l’internet censé être octroyé par la Charte se réduit à une infime liste (infinitésimale en regard de l’énooorme grand méchant web) de domaines « labellisés » (comique de répétition), eh bien il n’y a pas d’accès à l’internet mais à un échantillon, etc. Quelques molécules d’eau ne sont pas l’océan. Surtout quand on ignore selon quels critères les élus sont élus (et par qui : il y a quelques années, avec Websense, il était clair que le filtre était aux mains d’une firme « controlled by US defense », bref).

    Quant à la « justification » de cette censure administrative rendue nécesaire par une attaque virale au niveau du mail, désolé, on n’y croit toujours pas. (À la nécessité de couper le web. L’attaque si. Même qu’on se demande bien comment les méchants ont pu se procurer les adresses électroniques professionnelles des agents du département et même... et même... si d’autres données personnelles n’ont pas fuité). Donc on s’y connaît un petit peu... si si. Donc, si un cheval de Troie a infecté des postes de travail (pure hypothèse d’école, hein ? avec tous ces anti-virus mangeurs de temps de CPU et de courant) et s’efforçait de « sortir » des trucs par les ports 80 et 443 il faudrait bloquer durant un mois tous les domaines non réputés à l’avance comme innofensifs ? Tss... tss...

    Nan. Sérieusement, la prochaine fois (et avec Outlook, Exchange & co --- et plus généralement avec pour partenaire Microsoft qui prend ses gentils client à la gorge en abandonnant les mises à jour de sécurité sur les produits qu’il déclare unilatéralement obsolètes pour contraindre à acheter les licences de ses nouveaux systèmes d’exploitation qui exigent des postes de travail toujours plus monstrueux simplement pour afficher sur l’écran des chiffres et des lettres tapés sur le clavier --- il y aura forcément de prochaines fois) il vaudrait mieux sectionner les deux câbles qui relient le système d’information du CG au monde extérieur. Et surtout ne pas négliger de bourrer les ports USB des postes de travail avec du mastic à prise rapide...

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)